Accueil Journal « qui prendra soin de toi si je ne le fais pas? toi? » « Non »

« qui prendra soin de toi si je ne le fais pas? toi? » « Non »

4
0
4,765
prendre-soin-de-soi

Voilà comment c’est conclu notre conversation d’hier soir. Je suis en effet incapable de prendre réellement soin de moi, de penser à moi, de prendre du temps pour moi. Il y a bien longtemps que je n’ai pas pris mon heure quotidienne d’ailleurs…

Mon Maître estime que j’en fais trop, raison pour laquelle je ne suis pas bien à ma place, la teigne a repris le contrôle, c’est elle qui est efficace, qui gère mais son côté hyperactif ne me laisse pas de repis que ce soit physique ou mental… je ne travaille pas à l’extérieur et pourtant quand je finis ma journée et que je me pose, il est bien souvent 21h et je n’ai pas arrêté ou presque depuis 7h30… et ce rythme s’ en ressent sur mon humeur, je suis fatiguée, irritée et irritable.

Mon Maitre, comme je l’ai déjà dit a traversé une période très difficile, j’ai donc, dans un soucis de protection, pris les rênes de la gestion familiale de A à Z. J’ai redonné du pouvoir à ma teigne… la rentrée scolaire est arrivée avec son lot de nouvelles obligations familiales, un planning plus chargé pour moi qui a fait que je me suis encore plus enfoncée dans le « travail » (entre guillemets juste parce que je n’ai pas le droit à un bulletin de salaire), l’organisation pour que tout soit fait en temps et en heure, pour ne pas me retrouver débordée à un moment, pour ne pas que mon Maître ait à se soucier de quoique ce soit une fois qu’il rentre du travail, qu’il puisse juste se poser, se détendre, se reposer pour être d’aplomb pour attaquer ses journées, pour qu’il puisse se dire tout se passe bien, elle gère. Et donc en effet, je gère…. autant que je peux. J’essaie aussi de rattraper ce que j’avais laissé plus ou moins à l’abandon depuis des années, depuis qu’on fait ménage à 3 avec mon syndrome… et j’ai du pain sur la planche, c’est moi qui vous le dis…
Puis il y a le fait que je n’ai plus de ressources, il faut s’ adapter, recalculer, changer certaines habitudes…
Vous comprendrez donc assez aisément, je pense, que j’ai un peu la tête farcie…

J’ai voulu créer une sorte de bulle de coton autour de mon Maître, malheureusement ce n’est pas sans conséquence, pour moi comme je l’ai dit mais aussi pour nous… je sais ce que je veux: être profondément soumise à mon Maître, je suis bien à ses pieds, je l’ai bien vu quand je me suis arrêtée l’autre jour pour aller m’agenouiller et poser ma tête sur son genou, rien que ça, ça ne paraît pas grand chose et pourtant ça m’a fait un bien fou et bien que je le sache, et que je sache que ça ne me fait pas seulement du bien mais aussi à mon Maitre, je ne suis plus en mesure de lacher prise, ma tête refuse de s’arrêter, je n’arrive plus à me détendre… je suis dans une mauvaise spirale. Ma teigne peut m’aider autant qu’elle m’épuise et elle ne veut pas lacher, elle ne recule plus ou presque, elle est moins véhémente que ce qu’elle a pu être par le passé, elle est bien consciente du changement de notre relation, elle met donc de l’eau dans son vin, mais c’est tout ce qu’elle concède.

Mon Maitre veut donc qu’on revoit ce que je m’impose pour alléger mes journées, que je puisse me dégager du temps pour me détendre mais aussi méditer sur moi, mon statut, sur nous, que je me récite dans la journée pour me recentrer, même ça je n’y pense plus, à peine ai je un oeil ouvert que je pense à mon programme, les rendez vous etc…

J’ai un travail à faire sur moi… Pour moi mais aussi et surtout pour nous

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Elenna
  • 11046269_103711559966071_7538379094416822850_n

    Changement de position du Maître

    Depuis quelques temps, mon Maître est bien présent et me laisse moins partir en vrille, Il…
  • 6999209

    Faire reculer la teigne

    Quand mon Maître n’est pas au taquet pendant un moment, je sens ma soumise reculer e…
  • Initiation shibari

    Ce matin, nous sommes allés à une initiation shibari. Ce fut très intéressant, on a pu y a…
Charger d'autres écrits dans Journal

4 Commentaires

  1. soumiseamazone

    5 octobre 2016 à 14 h 23 min

    Bonjour Elenna,

    Je crois qu’on peut enlever les «  » au mot travail. Gérer toute une famille, c’est épuisant et éreintant (et mérite salaire ! mais ça, c’est un autre débat)
    Je te comprends, difficile de gérer et de se sentir à sa place, d’être leader tout en voulant suivre son Maître.

    Ton Maître, encore une fois, te guide vers toi-même en t’imposant de te poser, de méditer, de faire le tri entre les « il faut » et « je dois ».

    Bon courage à toi dans cette période troublée,
    Sincèrement,
    amazone

    Dernière publication sur Soumise Amazone, Journal très intime d'une soumise, écrit pour son Maitre : Ce matin, j'ai quitté mon mari

    • Elenna

      5 octobre 2016 à 20 h 20 min

      Bonsoir Amazone,

      c’est difficile de faire la part des choses car les journées quand on est au foyer non pas de fin, ce n’est pas comme quand on travaille à l’extérieur où le trajet sert de sas pour passer de la vie pro, à la fin perso… donc en fait, j’ai toujours la tête dans le guidon et plus il y en a à faire, moins j’arrive à lâcher prise car je suis complètement concentrée sur la liste des taches et je pense au planning du lendemain, de la semaine suivante en me disant qu’il sera aussi chargé… bref, je ne décroche pas.

      Je te souhaite une bonne soirée

      Bises
      Elenna

  2. soumiseamazone

    6 octobre 2016 à 16 h 50 min

    Je crois que c’est propre à toute femme, qu’elle travaille à l’extérieur ou à l’intérieur. Nous nous mettons une pression parfois excessive. Le sas pour rentrer du boulot est, je pense, inaccessible à beaucoup d’entre nous (car durant le trajet, on pense à tout ce qu’on a encore à faire :-) )
    Personnellement, il y a beaucoup de chose que je ne fais plus (par exemple, plus de repassage depuis des années !). Mais ce n’est pas pour autant que je ne retrouve pas dans l’état que tu décris… Ah là là, la complexité de la vie…

    Bises,
    Amazone

    Dernière publication sur Soumise Amazone, Journal très intime d'une soumise, écrit pour son Maitre : Ce matin, j'ai quitté mon mari

    • Elenna

      6 octobre 2016 à 17 h 38 min

      Je ne repasse pas non plus, je ne sais même pas si mon fer fonctionne encore, mon chat s’amusant à le jeter du haut du frigo les rares fois où je l’utilisais… brave bête :)

      C’est vrai que l’on se met beaucoup de pression, toujours la recherche de la perfection probablement..

      Bises
      Elenna

Consulter aussi

Soumise oui mais…

Depuis l’histoire des chaussettes, j’ai encore réfléchi à mes emportementsR…