Accueil Journal La place facile?

La place facile?

4
0
226
il_fullxfull.865643413_nhav

il_fullxfull.865643413_nhav

A plusieurs reprises j’ai pu lire sur le net que la soumise a la place facile dans la relation, ben oui c’est bien connu elle n’a qu’à obéir bêtement à ce qui lui ai dit intelligemment…  Je dois dire que ça commence à titiller sérieusement mes petits nerfs et que la teigne a bien envie de remettre un peu d’ordre la dedans. Il est quelque peu agaçant pour moi qui suis une femme soumise d’avoir l’impression que les soumis(es) sont considérés comme des êtres inférieurs.

Déjà pourquoi chercher à savoir si une place est plus dure que l’autre? quel est l’intérêt? se faire mousser? parce que vous remarquerez que ceux qui tiennent ce genre de discours sont des dom…

Une personne soumise, si elle est sincère, ça va de soi, se donne beaucoup, elle prend sur elle quand son ego, sa pudeur ou autre sont bousculés, elle peut être meurtrie dans ses chaires, ce n’est pas parce que c’est accepté et consenti que ça fait moins mal, elle va servir son Maître peu importe son degré de fatigue ou son envie, elle fera tout pour dépasser ses limites physiques, intellectuelles…

Alors je ne dis pas que la place de dom est plus facile, non je dis qu’il n’y en a pas une plus facile que l’autre, ces 2 places sont différentes, sont complémentaires, les difficultés sont différentes. Mais les 2 doivent être très attentifs, doivent se donner, se dépasser pour l’autre pour faire avancer la relation, pour l’épanouissement mutuel.

Aucun des 2 n’est supérieur à l’autre, les 2 sont des êtres humains, je suis une femme soumise à mon Maître et je ne me sens pas inférieure à Lui, je me sens à ma place. Ce n’est pas parce que j’ai décidé de Lui donner le contrôle, le pouvoir de mener la relation, de décider pour moi comme bon Lui semble que je suis faible ou que j’ai la place facile… Si j’ai pris cette décision, c’est parce que je me sens mieux comme ça et pas parce que je suis incapable de me gérer.

Quelque part ce n’est pas étonnant que certains aient du mal à se dire soumis car l’image que ça véhicule est que les soumis sont inférieurs aux doms,  et le plus triste, c’est qu’elle est véhiculée par des pratiquants du BDSM eux mêmes … D’ailleurs, beaucoup se permettent de tutoyer sans demander la permission et demandent en plus à être vouvoyés et pour couronner le tout demandent le « Monsieur »… ce coté du BDSM me sort par les yeux, je dois dire… je ne le comprend pas, autant j’adore le protocole dans ma relation avec mon Maître que je vouvoie et qui me tutoie, qui m’appelle comme Il en a envie pendant que moi je ne l’appelle que Maître, mais autant en dehors du couple, je ne comprend pas du tout et encore moins sur facebook ou des forums. En soirée spécialisée, je peux presque comprendre, mais j’aurais bien du mal, si une telle différence était marquée à mon égard, je suis bien contente que l’on reste en huit clos car je crois que je ne suis pas une soumise sortable lol enfin ce n’est pas ma soumise qui n’est pas sortable, c’est surtout que ma teigne serait surement beaucoup trop présente…

Alors non pour moi, les soumis ne sont pas inférieurs, ils ne sont bien sur pas supérieurs aux doms, les 2 sont complémentaires, on ne serait rien sans l’autre et surtout soumis ou dominants, on est tous des êtres humains. Je n’arrive pas à comprendre que l’on fasse passer le respect d’un statut qui n’a une importance que pour son alter ego avant le respect de l’être humain.

Pour finir, je pense qu’il faut une certaine force de caractère pour s’accepter un peu (beaucoup) hors « normes » et ça que l’on soit soumis ou dominants.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Elenna
Charger d'autres écrits dans Journal

4 Commentaires

  1. Anaëlle

    10 janvier 2017 à 16 h 31 min

    Tu as l’air en grande forme Elenna ! Pleine d’énergie, on ressent véritablement ton agacement.

    Pour ma part, comme tu le sais, je n’ai rien contre le protocole (j’irai même jusqu’à dire que j’aime ça), ça ne me pose donc aucun problème si on me tutoie et si je vouvoie en retour, j’apprécie néanmoins quand un Maître me vouvoie aussi car cela me montre qu’il me respecte surtout si on ne se connait pas (après tout mon Maître le fait parfois dans ce sens alors pourquoi pas d’autres ?).

    J’aurais du mal à dire que je suis la soumise de mon mari pour l’image que ça renvoie de femme faible ou de mari maltraitant son épouse alors que ça ne me choque pas de dire que je suis la soumise de mon Maître.

    Je partage ton avis sur l’égalité. La soumise n’est pas un être inférieur, elle est le complément du Maître, sans elle son statut n’aurait aucune valeur.

    Me voilà en retard,

    Bises
    ta petite marmotte

    Répondre

    • Elenna

      10 janvier 2017 à 20 h 52 min

      bonsoir ma petite marmotte,

      Oui je suis en grande forme, merci lol et c’est clair que ça m’agace profondément…

      Perso, je n’arrive pas à faire entrer le reste du monde BDSM dans le protocole pour 2 raisons, la 1ere est dans l’article, je ne le comprend pas, sauf dans ma relation à mon Maître et 2ème raison c’est que j’aurais l’impression quelque part de me soumettre si j’acceptais qu’on me tutoie alors que je vouvoie, en fait tout ce qui touche au BDSM le moindre détail ne peut pour moi qu’être offert à mon Maître, les autres dom n’ont aucune importance pour moi, donc je ne me vois pas leur faire cadeau de la moindre parcelle de ma part soumise… Tout est pour mon Maître, je ne pourrais le faire que sur Son ordre et j’espère que celui ci n’arrivera jamais car même dans ces cas là, j’aurais l’impression de Le trahir quelque part… Je me doute que je ne sais pas faire la part des choses la dessus, que ce n’est pas parce que j’accepterai la différence de traitement, que je me soumettrai même de façon infime, mais ça plus le fait que j’ai l’impression que l’on respecte plus un statut qu’un être humain, fait que pour moi ce n’est pas possible…

      « Je partage ton avis sur l’égalité. La soumise n’est pas un être inférieur, elle est le complément du Maître, sans elle son statut n’aurait aucune valeur. » tout comme l’inverse, que serait une soumise sans son Maître?

      je te souhaite une bonne soirée ma petite marmotte,

      Bisouilles
      Elenna

      Répondre

  2. Amilia

    16 janvier 2017 à 7 h 38 min

    Bonjour Elenna,

    Je me retrouve dans vos écrits.
    Ce samedi, j’ai eu droit à une magnifique déclaration d’amour inattendue de mon Maître.
    Une belle journée, il est fier de la femme que je suis devenue. Et moi je suis heureuse, épanouie d’être Sa soumise, à lui uniquement.
    Je suis à lui parce que j’en ressent aujourd’hui toute la place qui me consacre.
    Je n’apprécierai pas de devoir me soumettre à quelqu’un d’autre juste parce que je suis Sa soumise. Et je sais que mes fesses ou plantes des pieds rencontreraient très vite Sa cravache.
    Pas envie … Pour le tutoiement, il m’a appris que quand on me tutoie je dois tutoyer peu importe qui est en face.
    Pour le cliché de la soumise vide de pensées, bref une potiche juste bonne à dire toujours oui, c’est dégradant pour la soumise comme pour le Maître.
    Preuve, hier soir un livre à choisir sur cinq, j’ai fait mon choix.
    Je dois lui en faire la lecture, pour moi c’est un défi et le moyen de parfaire mon éducation.

    Je vous souhaite une très bonne journée à vous Elenna et votre Maître.

    Amilia
    soumise à Mon Splendorsolis.

    Répondre

    • Elenna

      16 janvier 2017 à 8 h 08 min

      Bonjour Amilia,

      Contente de lire la femme pour qui Splendorsolis a écrit un message si touchant ici même :)

      Je n’y avais pas pensé mais je suis d’accord avec vous pour le fait que ce ne serait pas gratifiant pour le Maître… mais oui, comme le dit si bien le proverbe  » a vaincre sans peril, on triomphe sans gloire ».
      je suis contente de lire que c’est votre Maitre qui vous a appris à tutoyer, on ne lit pas ça souvent, mais pour moi c’est apprendre le respect envers soi même au delà du tutoiement … bon moi pas besoin de m’apprendre ça, ma teigne a une haute opinion d’elle même et se réveille très vite, voir trop vite lol

      Je vous souhaite une bonne journée

      Elenna

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Soumission, soumination, où se trouve la frontière?

Je me triture les neurones avec cette notion, enfin la frontière… Je connais la défi…