Accueil Littérature BDSM L’Eveil de l’Ange et l’Envol de l’Ange

L’Eveil de l’Ange et l’Envol de l’Ange

6
0
628

J’avais lu, il y a un bon moment déjà, l’Eveil de l’Ange de Eva DELAMBRE et je l’ai relu il y a quelques semaines car je voulais lire l’Envol de l’Ange et que je voulais que le 1er opus soit bien frais dans ma tête.

Voici le descriptif de l’Eveil de l’Ange

l--veil-de-l-ange-718185-264-432

 

«  Solange aime écrire, mais elle doute de son talent. Beaucoup trop selon son amie Axelle qui lui déniche un travail un peu spécial : rédiger les mémoires d’un dénommé Tristan Bussy ; et pour ce faire, résider dans sa propriété.

Solange finit par se laisser convaincre. Elle était justement à la recherche d’un emploi. Sauf que celui-ci va s’avérer particulier. En effet, Tristan Bussy n’est pas un vieux monsieur et ses récits de vie sont d’un érotisme torride. De plus, il attend d’elle une implication très personnelle dans l’exercice d’écriture qu’il lui confie : il faudra qu’elle aussi se dévoile !

Peu à peu, Solange succombe au charme du séduisant quadragénaire, au point de s’engager lentement dans une relation charnelle aux accents de domination et de soumission. Mais elle est traversée de doutes : Tristan la désire-t-il réellement ou n’est-elle que son jouet ? Qu’attend-il réellement d’elle ?

Une histoire d’amour à rebondissements ; un roman excitant et émouvant à la fois, dans la même veine que 50 nuances de Grey, en vachement mieux« 

et voici celui de l’Envol de l’Ange

l-envol-de-l-ange

«  Solange s’est lancé dans l’écriture des mémoire de Tristan qui lui relate des souvenirs érotiques peuplés de jeux de domination soumission. Progressivement, elle se livre elle aussi et fantasme de pouvoir connaître les mêmes frissons que ces femmes qu’il décrit. Ils en viennent à nouer des liens de maître et soumise. Juste pour y goûter au départ. Mais vient le moment de l’engagement, celui où elle accepte de porter son collier et d’être sienne.

Dès le départ, Solange est prévenue : la relation aura une fin. Comptant bien en profiter jusque là, elle traversera de multiples épreuves et trouvera en la personne de son amie Axelle complicité et soutien. D’autant que quand l’amour vient s’immiscer de manière unilatérale dans ce genre d’histoire, c’est douloureux. Elle va l’apprendre. Il l’aidera à l’accepter.

L’Envol de l’Ange fait suite à L’Éveil de l’Ange. Il éclaire sur la complexité des émotions qui traversent celle qui choisit de se soumettre au bon vouloir d’un maître. Ses joies, ses errances, ses questionnements, son abandon, la difficulté d’accepter parfois et la volonté de se surpasser. »

Je ne vais pas être très originale mais comme beaucoup, j’ai trouvé ces 2 livres sont tout bonnement géniaux. J’ai adoré. Eva DELAMBRE est une auteure que j’apprécie énormément pour avoir lu « Devenir sienne » et « l’esclave » et ces 2 livres-ci sont tout aussi bons. Différents, mais vraiment bons, ils sont plus accessibles, moins hard que « l’esclave ». J’aime beaucoup la façon d’écrire de Eva, de belles descriptions sans trop en faire, elle retranscrit très bien les sentiments, les ambiances, bref, on s’y croirait, tout est là pour pouvoir se faire le film dans notre tête…

J’ai adoré comment Eva amène Solange à découvrir le monde du BDSM à travers les récits qu’elle doit écrire pour le recueil autobiographique de Tristan et à se découvrir elle même, elle qui n’a pas au départ du tout de penchants pour la soumission. Franchement, j’ai trouvé l’idée super.

Les 2 personnages principaux sont vraiment attachants, Solange est une femme ouverte d’esprit, ce qui lui permet de pouvoir appréhender ce nouveau monde sans jugement, même si au début cela pouvait la choquer qu’une femme puisse s’épanouir dans ce genre de relation. Elle manque de confiance en elle et on va voir à travers les livres comment une relation D/s peut aider à gagner confiance en soi en acceptant de se voir à travers les yeux du Maître et l’obéissance. C’est une femme courageuse, avec du caractère qui ne se laisse pas abattre par les difficultés.

Tristan est un personnage mystérieux, on en sait peu sur lui, on connait comment il fonctionne au niveau relationnel avec les femmes, mais rien sur sa vie privé mis à part qu’il a un travail très prenant qui l’amène à voyager. Il est dominant, intransigeant, très exigeant, charismatique…

Le cheminement intellectuel que traverse Solange représente bien celui qu’on vit quand on commence à se découvrir ce genre de penchants, enfin je devrais plutôt dire qu’il y a pas mal de point communs avec le mien puisque je ne suis pas dans la tête de toutes les soumises… Mais j’ai aussi vécu cette culpabilité par rapport aux droits des femmes, cette culpabilité et cette honte d’être attirée par des pratiques dites avilissantes pour la femme. J’ai aussi vécu ces questionnements par rapport à ma santé mentale puis par la suite, si j’étais vraiment de nature soumise etc, bref, je me suis bien reconnue en Solange .

J’ai adoré suivre son évolution, les épreuves que Tristan lui fait vivre. Petit à petit, elle se découvre, elle se laisse porter, elle s’accepte et peut enfin vivre complètement sa soumission.

Cette histoire est tellement bien écrite, rien n’est dit avec vulgarité malgré des mots parfois crus, paraît tellement réelle qu’on ressent pleinement les émotions de Solange et puis l’histoire colle vraiment au type de BDSM que j’aime qui ne porte pas que sur la sexualité et le SM, Solange appartient à Tristan tout le temps, il interfère là où il veut interférer dans sa vie, il la fait avancer dans d’autres domaines que la soumission…  Il n’y a que 2 passages pour lesquels je n’ai aucune attirance (relation à 3 et sortie en club)  mais qui vécu à travers les yeux de Solange sont plaisant à lire, de toute façon toutes les pratiques ne peuvent pas parler à tout le monde.

Dans le descriptif de l’éveil de l’ange, il parle de 50 nuances de Grey, je suppose que c’est pour faire vendre car ça n’a absolument rien à voir du tout, ici, il s’agit vraiment d’une relation Maître/soumise, dont les 2 protagonistes sont sains d’esprits et en accord avec leur nature… 50 nuances peut aller se rhabiller… Et puis quoi de mieux pour écrire sur une relation Maître/soumise qu’une auteure qui le vit et qui sait donc de quoi elle parle?

Je pense que ce sont vraiment de bons livres à lire quand on commence à se poser des questions, j’aurais aimé qu’elle les écrive plus tôt, je suis sûre qu’ils m’auraient aidée, même si ce sont des livres de fiction… Mais même quand on a déjà fait une bonne partie de notre cheminement intellectuel et qu’on s’est accepté avec ce genre de penchants, ils sont vraiment super à lire, ils font partis des livres qu’on a du mal à poser, qui nous font écourter nos nuits pour pouvoir lire quelques pages de plus.

Ces 2 livres feront partis des livres que j’aurais vraiment plaisir à relire plusieurs fois et ils ne sont pas légions.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Elenna
Charger d'autres écrits dans Littérature BDSM

6 Commentaires

  1. Sakura

    21 mai 2017 à 17 h 09 min

    Bonjour Elenna,

    J’ai découvert ton Blog sur celui d’Anaelle, ma curiosité m’a fait pousser la porte et me voilà ici.
    Comme toi, j’adore l’écriture d’Eva Delambre. J’ai lu  » devenir Sienne  », l’Esclave, l’éveil de l’ange.. Et actuellement l’envol de l’ange en cours.

    Mon Maître les lit plus ou moins en même temps que moi, ce qui N/nous permet d’échanger dessus, et étant jeune soumise (N/notre relation a débuté il y a bientôt 6 mois), les ouvrages d’Eva Delambre me conforte ou me rassure lorsque je doute.

    J’en aime les descriptions, le style. Et l’auteure reste abordable humainement, ce que j’ai beaucoup apprécié.

    J’ai aussi beaucoup aimé  » l’esclave  »… Mais sûrement car il m’ a ouvert une porte de fantasmes… Le 24/7 que je ne connaîtrais pas avec mon Maître. Ayant chacun N/nos vies vanille à côté..

    Merci pour ce beau résumé,

    Je continue à lire tes textes et à te découvrir.

    Au plaisir,
    Transmets mes respects à ton Maître

    Sakura
    Soumise de Maître Katsuo

    http://soumise-sakura.com

    Répondre

    • Elenna

      21 mai 2017 à 22 h 38 min

      Bonsoir Sakura,
      j’ai aussi lu tous ses livres, sauf le dernier « Marquée au fer » mais que je le lirai aussi, bien sur. Pour le moment, je n’ai pas jamais été déçue.
      Merci pour ton commentaire et bonne lecture qui j’espère te plaira :)
      Je te souhaite une bonne soirée
      Elenna

      Répondre

  2. Candice

    29 septembre 2017 à 13 h 07 min

    Bonjour Elenna,

    J’ai aussi beaucoup aimé les livres d’Eva Delambre, c’est ce qui m’a ammené sur ton blog.
    Je suis aussi admirative de tes écrits, vivant avec mon compagnon depuis 17 ans, et découvrant le mode D/s depuis environ 6 mois :)

    Difficile exercice que de parler de ces livres sans trop en dévoiler. Exercice réussi ! J’ai beaucoup aimé, et je suis d’accord avec toi ils se dévorent littéralement, et j’ai très envie de les relire.

    Depuis, j’ai lu « Marquée au fer », et j’ai vraiment adoré, c’est même devenu mon préféré.
    C’est une fiction beaucoup plus sombre, totalement fantasmagorique, qui m’a beaucoup interrogé sur sur les limites du SSC, tant Laura est extraordinaire dans tous les sens du terme.

    Au plaisir de continuer à te lire :)

    Amicalement,

    Candice

    Répondre

    • Elenna

      29 septembre 2017 à 13 h 13 min

      Bonjour Candice,

      Merci pour ton message, j’ai lu marquée au fer et un article arrive dessus aussi :)
      J’ai lu tous les livres de Eva Delambre, si tu as d’autres bons auteurs bdsm, je suis preneuse
      Je te souhaite une bonne journée
      Elenna

      Répondre

  3. Candice

    30 septembre 2017 à 13 h 21 min

    Bonjour Elenna,

    Merci pour ta réponse :)

    Alors justement j’ai dévoré pas mal de bouquins à ce sujet ces derniers mois…

    Parmi mes auteurs préférés jusque-là, y’a évidement Tara Sue Me que j’ai adoré, j’aime aussi beaucoup Angela Behelle avec la série « La Société » qui m’a fait rêver.

    Sinon c’est plus léger mais j’ai bien aimé les « Rush » de Maya Banks, et Lynda Aicher aussi c’est sympa, je suis dans la série des « Red Room ». Mais c’est loin d’être au niveau des auteurs précédents, je les lis plutôt comme des magazines.

    Dans un genre très différent et beaucoup plus sadien, j’ai bien aimé Anne Rice aussi, avec « les infortunes de la Belle au bois dormant », mais je bloque pour lire le deuxième tome car il est intitulé « punition » et ça me fait pas très envie, vu ce qu’elle prend en temps normal… :)

    Au plaisir,

    Candice

    Répondre

    • Elenna

      30 septembre 2017 à 13 h 29 min

      Bonjour Candice,

      Merci beaucoup pour les noms et je suis bien attirée par ceux d’Anne Rice, je commencerai par ceux là quand j’aurais fini ma lecture du moment qui n’est pas bdsm…

      Je te souhaite une bonne journée

      Elenna

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Princesse ou soumise?

  Aujourd’hui, j’ai été dorlotée des pieds à la tête… Ce matin, j&r…