Accueil Journal Début de lâcher prise

Début de lâcher prise

11
12
1,754
15726987_101391390365598_9172597438618956785_n

La semaine dernière mon Maître m’avait prévenue qu’on aurait une séance dans le week end.

J’ai essayé de ne pas trop y penser pour ne pas trop appréhender…. J’ai toujours cette appréhension qui ne me quitte pas depuis des mois… J’appréhende car je sais bien que je ne tiens plus comme avant, donc j’ai peur que ça soit frustrant pour mon Maître. J’appréhende car je sais que mon Maître aime que ça commence dès le début intensément mais que je ne peux plus supporter cette façon de faire… Je suis devenue ultra douillette… Je ne sais plus créer ma bulle…

Donc samedi, Il est venu me voir pour me dire qu’Il avait envie de fouetter le cul. Il m’a demandé si j’en avais envie, pour Lui oui, ça c’est sur, pour moi, comme d’habitude j’étais complètement perdue…Envie de tenter pour voir où j’en étais, si j’arriverais à quelque chose cette fois-ci, mais en même temps peur de me décevoir encore une fois, peur de ne rien ressentir de positif, peur que ça devienne ça ma norme… Je suis peut être une mauvaise soumise, mais savoir que je vais satisfaire le plaisir sadique de mon Maître ne me suffit pas à y aller le cœur léger si moi aussi je n’y trouve pas aussi mon compte et ça me fait culpabiliser. Je n’arrive pas à accepter ce changement de mon ressenti, de mon envie pour le SM. Tout était si léger avant et maintenant c’est très compliqué et dur à gérer tant émotionnellement que physiquement… Du coup, quelque part, je suis bien contente quand mon Maître ne veut pas de séance car je sais que j’aurais pas à me confronter à tous mes sentiments négatifs, mais en même temps, je suis en manque du partage, de ces moment hors du temps, hors de la vie, je n’en veux pas mais j’en veux en même temps…

J’ai accepté la séance, je sais que si j’avais dit non, Il n’aurait pas insisté, Il aurait accepté ma décision. Je ne pense pas qu’Il veuille me bousculer sur ce plan, je sais qu’Il veut que les moments de douleurs restent des moments de plaisirs, c’est d’ailleurs pour ça qu’Il ne souhaite pas utiliser la douleur physique pour les punitions… Mais je ne veux pas rester emprisonner à un endroit qui ne me plait pas, dans ces ressentis négatifs, alors que je sais très bien à quel point une séance peut me faire, nous faire du bien à tous les deux, que ce que l’on partage dans ces moments là nous rapproche, que c’est un bon rappel physique de nos places respectives… Alors même si j’ai peur, je me fais violence… D’autant que je sais d’où vient une partie de ma peur. J’étais persuadée que mon Maître pouvait lire en moi parfaitement, que quoi qu’il arrive, Il saurait si dans mon corps ou ma tête quelque chose n’allait pas et bien qu’Il me connaisse par cœur niveau vanille, Il n’avait pas vu et je dois dire que ça m’a beaucoup troublée, que j’ai du mal à l’accepter, je ne pouvais pas imaginer qu’Il ne sache pas, je me disais même que je n’avais pas besoin de safeword car Il ne pouvait pas se tromper, pour moi c’était impossible que ça arrive … Mais je sais aussi qu’Il n’est ni dans mon corps, ni dans ma tête et que je ne peux pas Lui demander de savoir aussi bien que moi ce que je ressens, surtout quand je suis moi même perdue dans mes sensations, mes envies… Je peux très bien me dire que je n’en veux plus et quand ça s’arrête ou diminue en intensité être déçue…

Il m’a encore attachée au baldaquin et a commencé à jouer avec les martinets durs…. je me suis demandée pourquoi Il commençait par ceux là, je ne les aime pas, je me disais que s’Il voulait me réconcilier avec le SM, Il pourrait choisir un instrument que j’aime… ceux là font mal… sans blague…. c’est un peu le but de la manœuvre… Mais contrairement à nos séances habituelles, Il a pris son temps pour monter en puissance, Il a fouetté mes fesses, mon dos, mes cuisses, un peu ma poitrine. Je n’ai pas réussi à créer ma bulle, au contraire, j’avais l’impression que tous mes sens étaient en éveil, j’entendais trop bien les bruits de la maison, des voisins, des martinets, les sensations étaient surement plus fortes que ce qu’elles auraient du être. Alors pour essayer d’arrêter ma tête et peut être créer un peu cette fameuse bulle, je me suis mise à me réciter en boucle, ça m’a un peu détendue, j’ai accepté qu’Il ne choisisse pas ce que je préfère, Il est le Maître, Il décide. Et j’ai commencé à apprécier, ces martinets là m’ont toujours fait la même chose, au début, je n’en veux pas (même si je ne le dis pas bien sur) mais après, je commence à les apprécier et là j’ai été étonnée de voir que j’appréciais bien l’intérieur des cuisses alors qu’en temps normal, je n’aime pas du tout. Mais il faut dire qu’en temps normal, mon Maître n’est pas un tendre non plus…

Au bout d’un bon moment, bien une bonne demie heure, Il est passé à la ceinture… et là, je me suis encore dit mais pourquoi Il choisit ça? pourquoi? parce que j’aime surement…. oui et du coup, j’aurais du être ultra contente mais depuis un moment, les séances ne sont pas ultra positives et du coup j’avais peur de teinter mes souvenirs ceinture de négatif… Et oui, jamais contente, je me suis d’ailleurs fait la réflexion. Au début, Il choisit les martinets, je ne suis pas contente car ce ne sont pas ceux que j’aime et là, Il choisit la ceinture car Il sait que c’est mon instrument fétish et me voilà pas contente encore une fois… Non mais quelle chieuse ! En fait, je ne voulais surtout pas appréhender la ceinture dans le futur, je ne sais pas pourquoi mais la ceinture a pour moi quelque chose de particulier, qui compte beaucoup pour moi, rien que de l’entendre l’enlever des passants de Son pantalon, j’adore alors qu’Il ne m’a pas encore touchée…  Les 1ers coups de ceinture ont été différents de ceux dont j’avais le souvenir, le bruit me faisait sursauter, je le trouvais très fort mais petit à petit les bonnes sensations sont arrivées, ma tête a commencé à se vider, j’ai commencé à sentir que je me tendais vers la ceinture, je me cambrais…. Il a joué un bon moment aussi avec la ceinture… Je me suis dit quand Il a arrêté que j’en aurais bien voulu encore et que mes fesses porteraient surement de belles marques et j’en étais contente… Et bien non pas du tout…. Je pensais avoir quand même bien tenu comparé aux derniers essais de séance qu’on avait fait, mais là au bout d’une heure de martinet, de ceinture, j’étais rose…. juste rose même pas rouge, non rose…. Alors bien sur que ce n’est pas une compétition, mais je pensais sincèrement que j’avais avancé, j’avais l’impression d’avoir fait un grand pas vers le retour à la normale mais non.  Donc déception… Mais en même temps j’étais contente d’avoir réussi à commencer à lâcher prise, à me vider la tête et aussi à y avoir trouvé du plaisir donc il y avait tout de même un bon positif et je me suis raccroché à ça.

Cette séance, même si elle n’a pas été intense comme mon Maître aurait surement aimé, même si je n’ai pas réussi à lâcher prise comme je pouvais le faire avant et atteindre le subspace, aura été la plus positive pour moi depuis des mois et ça m’a fait du bien. Et je ne sais pas pourquoi mais bien qu’elle n’ait pas été intense, une fois détachée, j’ai été frigorifiée comme jamais je ne l’ai été même après une séance bien intense où j’avais un peu froid après… J’ai mis au moins 2 heures à me réchauffer…

Je suis sure que j’appréhenderais moins maintenant, enfin si les séances ne s’espacent pas trop sinon je sais que le malaise refera surface aussi fort qu’avant…

J’ai vraiment apprécié cette montée lente et progressive, cette séance qui dure, qui ne donne pas l’impression qu’il faut que ça aille vite mais qu’on a le temps de partager quelque chose, qu’Il veut prendre ce temps avec moi, que ce n’est pas une course contre la montre, une chose à cocher dans un planning…. Einstein a dit que la définition de la folie, c’était de refaire toujours la même chose et d’attendre un résultat différent… Mon Maître a changé sa façon de faire et le résultat, c’est fait sentir, je me sens bien mieux après cette séance qu’après les derniers essais. Cette séance m’a donné de l’espoir de pouvoir me retrouver comme avant et de pouvoir réussir à Le satisfaire de nouveau de ce coté là. Même si je suis consciente que je ne retrouverais pas mon endurance facilement, j’ai vraiment l’impression que ça va être possible maintenant.

Merci Maître, je Vous aime, merci pour ce moment.

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Elenna
Charger d'autres écrits dans Journal

11 Commentaires

  1. Ta petite marmotte

    22 mars 2017 à 8 h 36 min

    Bonjour Elenna,

    Tu es si transparente dans ton ressenti qu’on peut aisément imaginer ton état d’esprit lors de cette séance et ton appréhension à en avoir à nouveau par peur ne plus ressentir votre lien ou de ne plus être à la hauteur physiquement. Même si je peux me mettre à ta place, c’est assez troublant car au fond de toi je suis sûre que tu es consciente que si vous n’avez plus de séance tu ne pourras pas retrouver ta place.

    Que tes fesses soient roses, rouges ou bleus n’a pas d’importance. Je comprends ton étonnement car tu as eu l’impression d’aller à nouveau plus loin et finalement tu te rends compte à la fin qu’il a porté les coups de façon plus douce.

    Concentre toi juste sur ça, si tu n’arrives plus à créer ta propre bulle, la bulle s’est tout de même formée autour de vous.

    Ton Maître, par amour, a essayé de te réconcilier avec ce qui te fais désormais peur pour que tu puisses doucement te laisser aller. Il a montré que tu pouvais lui faire confiance, même s’il n’est pas dans ta tête, il sait dans quel état d’esprit tu es en ce moment et petit à petit il arrivera de nouveau à t’apprivoiser.

    Je vous souhaite de continuer ainsi,

    Une très bonne journée à tous les deux,

    Bisouilles
    Ta petite marmotte

    Répondre

    • Elenna

      22 mars 2017 à 9 h 12 min

      Bonjour ma petite marmotte,
      Ce ne sont pas pour moi, les séances qui créent le lien, il y a des couples D/s non SM et ils partagent quand même le lien Maitre/soumise. Mais il est vrai que ce temps de partage SM peut participer ou aider à sa construction.
      je savais qu’il n’avait pas porté les coups comme il pouvait le faire avant, mais j’étais quand même persuadée que c’était « mieux » qu’avant… quand je dis mieux, c’est surtout pour lui… pour lui ce genre de séance le détent « seulement »… ce n’est pas ce qu’il aime, ce qui l’excite et ça c’est assez dérangeant pour moi.
      Merci pour tes encouragements :)
      Je te souhaite une bonne journée
      Bisouilles
      Elenna

      Répondre

  2. The Craftsman

    22 mars 2017 à 19 h 36 min

    Bonsoir Elenna,

    Reprendre un rythme, des repères, …
    Vous semblez sur la bonne voie.
    Il faut continuer à y croire et à avancer.

    L’Artisan.

    Répondre

    • Elenna

      22 mars 2017 à 21 h 38 min

      Bonsoir The Craftsman,
      merci pour votre commentaire, oui ça semble sur la bonne voie, mais seul l’avenir nous donnera confirmation ou non.
      je vous souhaite une bonne soirée
      Elenna

      Répondre

  3. Amilia

    25 mars 2017 à 12 h 33 min

    Elenna,
    Enfin le voilà et comme par magie, j’ai ma réponse: tu es dans le train d’Einstein, tu voyages plus vite…..
    Le temps semble réduit.
    Amilia.

    Répondre

    • Elenna

      25 mars 2017 à 13 h 26 min

      Amilia,
      merci pour ton com qui me laisse songeuse….
      Elenna

      Répondre

  4. Amilia

    25 mars 2017 à 13 h 06 min

    Non le temps se contracte.
    Merci Maître de m’accorder toute votre attention.

    Répondre

  5. Thysminia

    26 mars 2017 à 23 h 25 min

    Bonjour Elenna,
    Comme vous arrivez bien à nous transmettre vos émotions à travers ces mots et je suis heureuse qu’en dépit de votre appréhension, vous ayez franchi un pas important vers ce lâcher-prise que vous souhaiter tant retrouver. On voit que vous êtes totalement dévouée au plaisir de votre Maître, ne vous posez pas de question et vivez chaque seconde au mode présent.
    Rien ne sert de vouloir chercher à reproduire le passé car le meilleur est toujours à venir ;)
    Merci pour votre texte et cordialement à vous et à votre Maître

    Répondre

    • Elenna

      26 mars 2017 à 23 h 29 min

      Bonjour Thysminia,
      Vivre chaque seconde au mode présent est un gros soucis pour moi… ce n’est pas faute d’essayer pourtant.
      Merci pour votre commentaire.
      je vous souhaite une bonne soirée.
      Elenna

      Répondre

  6. Lucien cochon

    24 avril 2017 à 15 h 06 min

    Bonjour,
    comment s’abonner à votre blog si votre Maître le permet

    Répondre

    • Elenna

      24 avril 2017 à 15 h 19 min

      Bonjour,

      Tout d’abord merci de votre intérêt et pour vous répondre, et bien je n’en sais rien car je suis une quiche dans ce domaine… mais si vous vous abonnez à mon Facebook, Elenna DeLui, vous serez mis au courant de l’actualité du blog.
      je vous souhaite une bonne journée
      Elenna

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

C’est la rentrée… des martinets

Ce week end mon Maître m’avait dit qu’Il jouerait un peu du martinet en début …