Accueil Journal Ce dont j’ai besoin en tant que soumise

Ce dont j’ai besoin en tant que soumise

8
11
1,876
caa748a2f6c58003d5c7eed414a8388d_500

C’est vraiment délicat de savoir exactement ce dont on a besoin je trouve, on connait le général, mais quand on nous demande d’être précis, là on rame un peu plus pour expliquer et c’est mon cas quand il s’agit de ma soumission, de quoi ai je besoin pour être une soumise complètement épanouie? C’est une question que mon Maître me pose régulièrement, pas pour que je fasse mon menu, même si c’est l’impression que ça me fait, mais pour qu’Il voit si ça Lui parle ou non car de toute façon c’est Lui qui décidera en dernier recours de qui sera mis en place ou non.

J’ai besoin d’un cadre, d’autorité, de rigueur, mais là dessus mon Maître a du mal à bien visualisé tout ce que je peux mettre derrière ces mots… Disons que j’ai besoin de règles, mais qui dit règles dit aussi punitions si elles ne sont pas appliquées.  Mais ce n’est pas le tout de les appliquer, il y a la manière parce qu’appliquer une règle par dessus la jambe, à la v’là comme je te pousse, ce n’est pas bien non plus, donc j’ai aussi besoin que même si j’ai fait ce qui est demandé que mon Maître soit attentif sur la façon dont je fais les choses… Du coup, j’aime quand il me fait recommencer quelque chose pour que je le fasse mieux, comme quand je marche à 4 pattes par exemple et que je ne me déhanche pas assez… J’aime qu’Il me pousse en avant, qu’Il veuille m’améliorer. Les demandes de permission sont aussi les bienvenues pour faire sentir le cadre, je trouve…

J’ai besoin de constance, je perds complètement pied quand un jour, une chose passe et que le lendemain, elle ne passe plus. Un jour ne peut pas être blanc et le lendemain noir, j’ai un coté un peu rigide j’en conviens, même si je sais que bien sur, on ne peut pas être au taquet tout le temps, j’ai tout de même besoin d’une certaine constance dans le temps… et j’ai surtout besoin de voir, de sentir que ce n’est pas une simple routine, que nos rituels ont un réel sens pour Lui.

J’ai besoin de sentir mon Maître, qu’Il fasse attention à moi, à ma façon de me tenir, de parler etc j’ai besoin de sentir une certaine ambiance. En fait, j’ai besoin que quand Il me demande quelque chose en tant que Maître de ne pas avoir l’impression d’avoir mon mari en face de moi, c’est un peu compliqué à expliquer, mais dans certaines situations, ça peut tout changer car dans un sens, on peut se sentir « bonniche », spabon ça ou on peut se sentir soumise et là c’est bon :) … J’ai besoin de me sentir « petite » face à lui.

J’ai besoin de SM un minimum, je ne le pensais plus, mais je me rend compte que si, même si je ne suis pas encore complètement détendue par rapport à cette question….  Lundi, nous avons eu un moment à nous, à la base, Il voulait jouer un peu avec les cordes puis une fois qu’Il m’avait liée les mains, des envies sadiques Lui sont venues et Il a donc changé de plan et je me suis retrouvée attachée au baldaquin… Bonne chose, je n’ai pas eu le temps de stresser par rapport à la séance puisque pas prévue du tout jusqu’au dernier moment. Alors même si je ne lâche pas encore prise comme avant, surtout qu’Il a été assez intense et ce dès le début, je me suis sentie mieux après la séance qu’avant (physiquement et mentalement), et ce bien qu’Il n’ait utilisé que des instruments qui ne me plaisent pas plus que ça, le fameux paddle, c’est le truc que je déteste le plus ça et les martinets durs… Donc je pense que le SM fait parti des choses qui me font Le sentir à Sa place et du coup par ricochet me sentir à ma place… Comme je disais plus haut, j’aime qu’Il me pousse en avant et le SM en fait aussi parti, même si je n’ai aucune envie de pratiques hard, mais j’aime toujours porter Ses marques et je suis toujours contente quand j’ai réussi à Lui apporter du plaisir, à Le satisfaire de ce coté là et quand j’ai réussi à me dépasser, à aller contre l’envie d’échapper aux coups par moment, je suis contente de trouver la force en moi de me remettre en position alors que je sais pertinemment que je vais avoir mal.

J’ai aussi besoin de sentir qu’Il prend Son rôle au sérieux, que ça Lui tient à cœur… Je n’ai pas envie de faire d’efforts, si je ne sens pas que ça Lui apporte réellement quelque chose et si je n’ai pas de retour. Par exemple, s’Il arrive me voir et me tire la tête en arrière en rigolant, je ne vais pas me sentir soumise, par contre s’Il fait le même geste avec sérieux et son regard de Maître, là de suite, je n’ai pas envie de faire ma maline, je sais, je sens ma place fortement et j’adore ça, ça me chamboule tout l’intérieur….

Bref, c’est un ensemble, un peu de ci, un peu de ça, mais il y a, je me rend compte, quelque chose qui est très important et qui ressort dans tous les aspects, c’est l’ambiance qu’Il peut mettre car même avec des pratiques SM, je peux ne pas sentir de soumission, si on est tous les 2 en train de se bidonner, je ne ressens pas nos places respectives, je me sens comme avant notre changement de relation et qu’on avait des jeux SM, j’ai besoin de sentir Sa « force », que je n’ai pas le choix, que je dois obéir, qu’Il aime me voir obéissante.

Je ne souhaite pas non plus que l’on soit tout le temps sérieux, ça non, on a bien trop de moments où on est trop sérieux avec les aléas de la vie, mais il y a quand même une ambiance par moment qui changera toute la donne…. En fait, le plus important c’est l’ambiance qui fera sentir le poids des ces chaines qui libèrent…

 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Elenna
  • 11046269_103711559966071_7538379094416822850_n

    Changement de position du Maître

    Depuis quelques temps, mon Maître est bien présent et me laisse moins partir en vrille, Il…
  • 6999209

    Faire reculer la teigne

    Quand mon Maître n’est pas au taquet pendant un moment, je sens ma soumise reculer e…
  • Initiation shibari

    Ce matin, nous sommes allés à une initiation shibari. Ce fut très intéressant, on a pu y a…
Charger d'autres écrits dans Journal

8 Commentaires

  1. Anaëlle

    14 avril 2017 à 8 h 59 min

    Bonjour Elenna,

    Je suis contente de voir que tu te sois remise à ton blog et comme tu le vois je continue mon petit tour quotidien avant de me mettre au boulot (bon là ce matin je suis en retard).

    Pour quelqu’un qui ne sait pas trop comment expliquer ce dont elle a besoin je trouve que tu t’es bien débrouillée.

    Comment ne pas se retrouver au travers de tes besoins. Je pense que je ne serais pas la seule à comprendre parfaitement le sens de tes mots.

    C’est néanmoins le ressenti d’une soumise, il faut maintenant que ton Maître les interprète, qu’il mette des pratiques derrières ces règles sans vraiment savoir ce que tu entends par là. C’est certainement plus difficile qu’il n’y parait quand on est de l’autre côté. Savoir que tu en as besoin, mais besoin de quoi au juste?

    A chaque Maître sa façon de voir les choses et de construire sa vie avec sa soumise selon ce qui lui parle.

    A froid comme ça, je vois quelques règles imposées par mon Maître, qui ne parleront donc pas forcément au tien mais qui pourront peut être lui donner des idées auxquelles il n’avait pas penser parce que ce sont les échanges aussi qui permettent d’avancer (et il ne s’agit pas de faire son menu) : choix par le Maître de la tenue vestimentaire ou soumise à son approbation, sport imposé (je me suis quand même retrouvée sur le tapis de course à plus de 21 h hier), décider sans te consulter d’où vous aller (promenade, resto…), te donner des consignes auxquelles tu dois répondre immédiatement (te mettre dans une certaine position, te faire faire quelque chose… quel que soit le lieu où vous vous trouvez, alors là le Maître peut s’en donner à cœur joie car les possibilités de petites ordres sont inépuisables ).

    Il y a tellement de petites choses qui permettent de se sentir à sa place.

    Je te rejoins complétement, l’impact ne sera pas le même suivant l’attitude du Maître, il faut voir le feu dans ses yeux, comprendre que nous n’avons pas le choix, entendre sa voix ferme qui n’acceptera à nos beaux yeux doux de l’amadouer, se sentir contrainte et ne pas décider, sentir que ça vient de Lui et Lui seul et que nous ne sommes là que pour le servir.

    L’attitude et l’ambiance qu’il crée me semblent primordiales, après il peut demander ce qu’il veut, même de faire la vache ;-) (sans éclater de rire après bien sûr, il faut avoir l’impression que ça signifie quelque chose pour lui même si on ne le comprend pas).

    Les petits moments complices et de rigolades ne peuvent pas pour autant s’effacer, je crois que c’est aussi en partie ce qui fait qu’on se sent bien et complice avec l’autre, mais il y a un temps pour chaque chose.

    Je ne désespère pas de vous lire un jour ici Maître Andelarius :)

    Uns très bonne journée à tous les deux,

    Bisouilles
    Anaëlle

    Répondre

    • Elenna

      14 avril 2017 à 10 h 13 min

      Bonjour ma petite marmotte,

      Je suis d’accord avec ce que tu dis par rapport à la difficulté du côté Maître de bien se positionner, de décoder, déjà que pour nous c’est dur de bien savoir ce dont on a besoin alors qu’on a les ressentis…
      Bon par contre, t’es gentille avec tes idées mais franchement le sport tu aurais pu la passer sous silence hein ;)
      Pour les moments de rigolade, je ne veux en aucun cas qu’ils disparaissent mais ça ne peut pas être que ça… et c’est là aussi la difficulté pour le Maître, bien doser…
      je suis bien contente d’être soum en fait, franchement je n’aimerais pas me prendre la tête avec ça…
      je te souhaite un bon week-end et ne te gave pas trop de chocolat sinon tu vas passer tes soirées sur ton tapis ;)
      Bisouilles
      Elenna

      Répondre

  2. betamonocerotis

    14 avril 2017 à 12 h 01 min

    Bonjour Elenna,

    je suis (en tant qu’homme soumis) assez d’accord avec ta description. Sur l’importance de la constance, de la rigueur notamment.

    Par contre je rebondis sur l’une de tes phrases : « j’ai besoin de sentir Sa « force », que je n’ai pas le choix, que je dois obéir, qu’Il aime me voir obéissante »

    Pour un homme, c’est l’un des points difficiles à mettre en place, car il ne s’agit bien sûr pas de force physique [enfin, il y a quelques cas d'hommes qui recherchent des femmes physiquement supérieures à eux, mais c'est encore autre chose… enfin je crois].

    Au fond, je crois que le plus important c’est le dernier point, c’est que l’on fait tout ça non pas parce qu’on n’a pas le choix, mais parce qu’au contraire on le choisit ! On donne, on se donne, parce que notre Dominant(e) va y trouver un certain plaisir.

    Bref, nous, soumis(es), avons toujours le choix, et ce qui nous définit, je crois, c’est justement de faire le choix de s’en remettre aux choix d’un(e) autre.

    Répondre

    • Elenna

      14 avril 2017 à 12 h 10 min

      Bonjour Betamonocerotis,

      En ce qui concerne la force, bien sur que ce n’est pas de la force physique dont je parle quand on est face à quelqu’un qui fait le double de notre poids, on n’a pas besoin d’avoir fait Saint Cyr pour savoir qu’au niveau physique il y a un certain déséquilibre :) . Non je parle au niveau caractère car j’ai un sacré caractère et j’ai besoin de sentir que je ne peux pas jouer avec lui ou le mener par le bout du nez…
      Et oui j’ai besoin de sentir que je n’ai pas le choix (car j’ai donné mon accord il y a longtemps) j’aime sentir la contrainte.
      je te remercie pour ton commentaire et te souhaite une bonne journée

      Elenna

      Répondre

  3. Amilia

    2 mai 2017 à 19 h 22 min

    Bonsoir Elenna,
    J’espere que tu vas bien?
    Ce besoin d’être diriger, c’est apaisant.
    Se cambrer à « 4 pattes » toujours mieux pour le faire rugir.
    Et enchainer sur un baldaquin……..
    Peut être à bientôt, comme tu le sais je n’ai plus ton @.
    J’ai un peu essayé de retrouver nos échanges ou de voir si j’avais de tes nouvelles mais l’informatique c’est pas mon fort.
    A une confidente précieuse.
    Amilia

    Répondre

    • Elenna

      2 mai 2017 à 21 h 11 min

      Bonjour Amilia,

      Je vais bien même si je me fais rare, et j’espère que toi aussi.
      Comme tu m’as dit que ton Maître ne voulait plus de correspondance, jamais je n’aurais écrit, je n’aurais pas voulu être source de tension…
      je te souhaite une bonne soirée
      Elenna

      Répondre

  4. Amilia

    3 mai 2017 à 16 h 25 min

    Bonjour Elenna,
    Tu n’as jamais été source de tension.
    Il a juste effacé mes mails par plaisir, pari (que j’ai perdu), amusement….

    Répondre

    • Elenna

      3 mai 2017 à 16 h 29 min

      Bonjour Amilia,
      Ce n’est pas ce que j’avais compris…
      Tant mieux si c’était de l’amusement alors :)
      Elenna

      Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Défi photo

Cette semaine, mon Maître m’a ordonné de Lui faire une photo érotique par jour. Une …