Accueil Journal Faire reculer la teigne

Faire reculer la teigne

8
0
4,337
6999209

Quand mon Maître n’est pas au taquet pendant un moment, je sens ma soumise reculer et la teigne revenir aux commandes.

Ce changement de position m’évite de vivre trop de frustration, je continue à obéir, à faire mes taches, même si quand la teigne est aux commandes, il y a plus d’oublis, je dois bien l’avouer, mais même si je reste obéissante, je suis bien plus taquine, plus « rentre dedans », moins voir pas du tout à ma place tout simplement au niveau comportement et parole envers Lui. Je pense que ma teigne Le cherche et attend qu’Il réponde présent pour Lui laisser ma soumise. On n’a rien sans rien en ce bas monde. Pas facile pour Lui d’avoir en face de Lui une soumise en carton…

Ma teigne est en fait ma carapace, quand ça va pas très bien, elle est là, dure, prête à montrer les crocs s’il le faut, elle me fait me tenir debout, elle contrôle, gère, ma partie soumise est « trop » dans l’émotionnel, est trop sensible pour bien gérer sans Lui. Le problème, c’est que si le manque de domination dure un peu trop longtemps, la faire reculer, même si c’est ma plus grande envie, est quelque chose de très difficile. Je pense que je ne la laisse pas reculer par peur de la déception, de la frustration.

Mercredi, je ne sais plus pourquoi, j’imagine que je L’ai encore cherché mais en mode taquinerie (peut être lourde), Il a pris la badine et j’ai fini penchée sur le lit et Il a commencé à m’administrer des coups. Les 1ers bien que légers ont été difficiles à supporter, ça faisait bien longtemps que mes fesses n’y avaient pas eu le droit, il faut dire. Mais petit à petit, ça a été plus facile et j’ai réussi à tenir.  J’ai fini cette petite séance avec le cul bien marqué, ça faisait longtemps ! j’étais contente d’avoir tenue, contente qu’il ait osé mais j’ai ressenti qu’il m’avait manqué quelque chose de l’ordre de la soumission, c’était plus du jeux, de la rigolade, même si c’était douloureux. Émotionnellement, j’étais dans le même état que quand on avait des jeux SM avant que notre relation change, l’impression que je pouvais reprendre le contrôle quand je voulais, ce que je n’aime pas du tout, j’aime sentir que je ne contrôle rien, que c’est Lui qui gère, qui décide, que la seule chose qui pourrait faire tout arrêter est le safeword et que mes pleurs, mes colères n’y feraient rien qu’Il ne se démontera pas devant moi.

Jeudi, au moment de nos retrouvailles après Son retour du travail, je Le déchaussais comme tous les soirs, nous parlions et j’étais encore d’humeur bien taquine, la teigne bien en éveil…  De nouveau, Il a menacé de la badine, je ne L’ai pas vraiment cru car j’avais le cul noir de la veille et que d’habitude, Il ne tape pas sur mes hématomes, donc j’en ai profité pour continuer à Le chercher. Qu’allait Il faire? Allait Il laisser tomber du coup? punir d’internet? Non, Il n’a pas laissé tomber, comme la veille j’ai fini penchée sur le lit, la jupe retroussée, et Il a de nouveau jouer de la badine sur mes bleus. A plusieurs reprises, j’ai bougé, essayé de m’échapper, mais chaque fois, Il m’a dit de me remettre en place, m’y a même contrainte physiquement, Il n’a pas cédé en voyant que c’était dur, et surtout car Il voyait bien que la teigne était là, bien là. Il faisait des petites pauses et à chaque fois me demandait de Le regarder dans les yeux, quand c’est ma teigne qui Le regarde, Il le voit de suite tout comme je la sens au plus profond de moi, elle ne se cache pas. Il a continué jusqu’à ce que mon regard change… A un moment, j’ai senti en moi, une vague d’apaisement, elle avait reculé, lâcher la bride et j’ai senti un grand sentiment de soumission, Il n’avait pas perdu patience avec ma teigne, ne l’a pas laissé gagner… J’ai ressenti une grande envie de Lui baiser les pieds, mais Il a bougé avant que j’ai le temps de finir le geste.

Aujourd’hui, la teigne était encore là, ben oui, ce n’est pas parce qu’elle avait reculé la veille, qu’elle n’était pas revenue, il lui en faut plus pour se dire qu’il faut réellement capituler et au téléphone, j’ai fait ma maligne… Il m’a dit que quand Il rentrerait, Il voulait trouver un bambou sur le lit, j’ai répondu qu’on en avait plus, Il m’a dit c’est un bambou ou le paddle, hum là j’ai prié pour en trouver un même si je ne croyais pas vraiment au fait qu’Il l’utilise…  Je ne l’ai pas mis en évidence pour éviter que les enfants ne le voit, je l’avais mis sous les coussins et je me suis dit que surement Il oublierait et qu’Il ne taperait tout de même pas 2 fois sur mes bleus. En arrivant dans la chambre, Il m’a demandé où était le bambou, je Lui ai donc dit. Mais même là, je croyais qu’Il n’oserait pas, que je pourrais Lui faire changer d’avis en Lui disant que ce n’était pas la peine, que j’avais de sacrés bleus etc . Et bien non, Il n’a pas cédé, ça a duré mois longtemps que la veille et à chaque coup, je devais Lui demander pardon. Le bambou était trop fin et pas assez solide (il va falloir que je retourne en acheter) donc Il l’a cassé sur mon cul, une des raisons qui a écourté la flagellation, mais j’ai tout de même eu le temps de recevoir de belles stries, bouger était très douloureux, me tenir à genoux posée sur mes talons aussi d’ailleurs…

J’ai vraiment envie et besoin que ma teigne recule, mais je ne sais pas le faire toute seule. J’ai besoin de Lui pour ça, besoin de Le sentir, de sentir Son autorité, Sa force mais pas qu’à des moments précis où prendre la badine est possible. J’ai besoin qu’Il me fasse taire quand je vais trop loin, j’ai besoin de sentir Son contrôle. Je sais bien que la vie de famille et Sa vie professionnelle font que c’est difficile de tout concilier mais malheureusement si je ne ressens pas Sa poigne, ma teigne qui a l’habitude de tout gérer revient et fait sa petite vie. Et j’ai beaucoup de mal à passer de celle qui gère tout à la petite chose servile, soumise. Mais pourtant qu’est ce que je me sens bien quand c’est la soumise qui est sur le devant de la scène, je ressens moins de pression, de poids sur mes épaules.

Ces petits intermèdes m’auront été très bénéfiques, déjà car j’ai vu qu’Il ne cède pas quand Il a décidé quelque chose, que ma soumise n’est jamais très très loin et à quel point c’est bon de ressentir ma soumise en moi et aussi que je peux réussir à gérer la douleur et avoir de nouveau le plaisir de porter Ses marques, de les sentir toute la journée quand je marche, quand je m’assois et de pouvoir les admirer dans le miroir, ça m’avait drôlement manqué!

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Elenna
  • 11046269_103711559966071_7538379094416822850_n

    Changement de position du Maître

    Depuis quelques temps, mon Maître est bien présent et me laisse moins partir en vrille, Il…
  • Initiation shibari

    Ce matin, nous sommes allés à une initiation shibari. Ce fut très intéressant, on a pu y a…
  • Défi photo

    Cette semaine, mon Maître m’a ordonné de Lui faire une photo érotique par jour. Une …
Charger d'autres écrits dans Journal

8 Commentaires

  1. Chrys

    13 novembre 2017 à 16 h 46 min

    Coucou Elenna, je passe vite fait. pause thé pour moi. Ensuite je me remets à mes créations. Je connais ce sentiment, je t’en avais parlé dans un mail. Effectivement quand ma rebelle est sur le devant de la scène elle prend toute la place. Et plus mon Maître attend pour faire quelque chose et plus ça sera dur pour moi de faire revenir la soumise. pourtant on se sent bien après. Ma rebelle l’a cherché et cherché encore jusqu’à ce qu’il réagisse. C’est ce que je voulais au plus profond de moi et pourtant même là impossible de le laisser prendre les commandes. j’ai continué dans ma rebellion. Jusqu’à ce qu’il me fasse plier. Et je me suis sentie bien après.
    Gros bisous

    Répondre

    • Elenna

      13 novembre 2017 à 21 h 29 min

      Coucou Chrys,
      C’est vrai que de ce côté là comme sur d’autres, on se ressemble pas mal.
      C’est notre côté bien attaqué ;)
      Bises
      Elenna

      Répondre

  2. Chrys

    14 novembre 2017 à 12 h 52 min

    ha ben tiens c’est nouveau ça le logo et face de mon prénom… je ne sais même pas pourquoi il est apparu…

    Répondre

    • Elenna

      17 novembre 2017 à 21 h 12 min

      tu t’es créé un compte unblog?

      Répondre

  3. Chrys

    18 novembre 2017 à 9 h 08 min

    Non pas du tout, c’est pour ça que je ne comprends pas

    Répondre

    • Elenna

      18 novembre 2017 à 10 h 24 min

      Je me demande si ça n’a pas un rapport avec ton adresse mail car sur le précédent com, ce n’était pas la même et là tu as remis ton adresse habituelle et tu n’as plus d’avatar

      Répondre

      • Chrys

        18 novembre 2017 à 16 h 39 min

        oui peut être… c’est pas grave ;)

        Répondre

Laisser un commentaire

Consulter aussi

On ne finit jamais de s’interroger…

Je discutais tout à l’heure avec une amie soumise qui me demandait si je me sentais …